Notre (modeste) réputation avait déjà passé l'Atlantique et l'océan indien, nous voilà maintenant sollicités dans les préalpes ! Après Mayotte et Miquelon, c'est le Parc Naturel du Vercors qui nous appelle pour étudier un phénomène improbable : la présence d'une espèce de crabe dans un ruisseau de la façade méridionale du massif. A plus de 200 km de l'eau de mer la plus proche, a en effet été découvert un crustacé typiquement marin, apparemment proche des Xanthes qui vivent chez nous. La photo ci-dessous présente l'animal dans son ruisseau, sur le bassin de la Gervanne, à près de 600 m d'altitude.

Comment expliquer cette découverte ? L'hypothèse retenue pour le moment est la salinisation de l'eau à cause des déversements de sel par tonnes sur les routes de ce vallon, notamment une route assez petite mais cruciale pour les habitants, reliant le village de Plan-de-Baix à la ville centrale de Crest. Tout l'hiver depuis des années, du sel y est déversé chaque jour par camions entiers. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que des organismes plutôt adaptés au milieu salin y sont découverts, mais jusqu'ici pas aussi nettement. La communauté scientifique est sur la brèche : il faut estimer la population, rechercher d'autres indices de vie halophile, trouver un nom pour cette espèce... On peut déjà se demander si les langoustines vont finir par remplacer les écrevisses ! Affaire à suivre...