Voici une nouvelle fiche, tout spécialement consacrée au Gravelot à collier interrompu, et qui mérite quelques explications : 

Avec l’ouverture probablement imminente des plages, cet oiseau, qui a profité de notre confinement, pourrait se retrouver en danger si l‘on y prend garde.

C’est une espèce discrète : ses œufs, déposés en haut de plage, sont difficiles à repérer. Ils peuvent être écrasés par inadvertance par des passants ou des chiens.

Tout est mis en œuvre localement pour repérer et baliser le maximum de nids : ONF, LPO, Communauté de communes, communes, Parc naturel marin, Conservatoire du littoral, Préfecture et ses services… Un ensemble d’acteurs est mobilisé pour que chacun puisse retrouver les plages sans risquer de nuire à cette espèce protégée.

Le CPIE essaie d’apporter son concours, en particulier sur l’information des publics.

Il convient donc d’inviter chacun à respecter les balisages et à éviter de circuler en haut de plage. Il n’y a aucun problème dans la zone de balancement des marées.

Nous espérons que cette opération de protection et d’information, menée un peu en urgence, permettra de sauver les nichées. Ce serait pour nous un symbole qu’on aura profité de cette étrange période pour améliorer notre rapport à la nature !

Pour charger ou consultez la fiche, ouvrez l'annexe ci-dessous.

Vous pouvez toujours également relire les fiches précédentes : ICI