Ce sera l'une des interdictions les plus brèves de l'époque moderne : la pêche des fouisseurs, interdite à Bourcefranc depuis le 17 novembre, vient d'être levée ce jour, soit juste une semaine après. La qualité de l'eau s'est donc rapidement améliorée, tant mieux.

Il n'en reste pas moins que les palourdes sont bonnes à pêcher (en qualité de chair) à partir de la fin du printemps... La patience est donc tout de même de bon aloi !

Restent 2 interdictions en cours en Charente-Maritime pour les non-fouisseurs cette fois (huîtres, pétoncles...) sur l'île de Ré : la pointe du Grouin et La Flotte-en-Ré. A suivre !