A compter du 26 février 2019, l’arrêté préfectoral n°19-00010 abroge l’arrêté préfectoral n°2016-20166 du 9 décembre 2016 prescrivant des mesures de fermeture de zones de pêche, de la pêche à pied professionnelle et de loisir et des mesures complémentaire de gestion des coquillages fouisseurs en provenance des zones d’exploitation 17.45 « Grande plage – Vert-bois – La Giraudière » (Ile d’Oléron) ainsi que 17.46 « Côte sauvage » (Presqu’île d’Arvert) :

=> Ces deux zones d’exploitation sont classées en tant que « gisements à éclipses » (zones à exploitation occasionnelle dans lesquelles la récolte et la commercialisation de coquillages sont soumises à autorisation préalable et sous conditions particulières) par l’arrêté préfectoral n°18-00041 du 20 décembre 2018 (article 4).

=> Ce classement permet de suspendre le suivi sanitaire d’une zone dès lors qu’elle n’est plus exploitée à titre professionnel, jusqu’à son éventuelle réouverture sous conditions particulières.

=> Ces deux zones étant professionnellement inexploitées à ce jour et ce pour une durée indéterminée, aucun suivi sanitaire n’y est donc effectué.


En conséquence, la pêche de loisir est interdite sur ces deux secteurs, tant que le suivi sanitaire ne reprend pas.