IODDE-CPIE Marennes-Oléron

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Etudes

Fil des billets

lundi 27 août 2018

Bacs à capsules : bilan de l'été

Aujourd'hui a eu lieu la dernière récolte de capsules dans les 4 bacs situés sur les plages de l'ouest de Saint-Georges d'Oléron. Cette expérience menée avec la commune a porté ses fruits : 15 011 capsules ont été trouvées, de 6 espèces. La plus commune c'est la raie brunette - 13 965 capsules - et la plus rare c'est la raie douce -1 seule !.

Vous pouvez consulter tous les détails dans notre tableau récapitulatif en cliquetant sur l'annexe ci-dessous


Nous tenons à remercier toutes les personnes, petits et grands, avec une capsule ou des centaines, qui ont contribué pendant l'été. Bien entendu l'étude continue : tous les renseignements sont sur notre page ICI !

vendredi 9 mars 2018

Nouvelles publications en ligne !

Nous venons de rajouter dans la section "Publications à télécharger" (volet de gauche), l'ensemble des rapports qui ont été publiés à l'issue du projet LIFE+ "Pêche à pied de loisir" (2013-2017) :


D'autres publications sont également disponibles si vous vous intéressez à notre vie associative, à nos actions, n'hésitez pas à les consulter. !


vendredi 31 mars 2017

Samedi, récolte de capsules

Ce samedi 1er avril, nous invitons toute personne intéressée à participer à une récolte géante de capsules d’œufs de raies sur Oléron. 

Une fois inscrit, vous vous verrez affecter une portion de plage sur laquelle vous irez samedi matin muni d'un sac pour y ramasser toutes les capsules présentes. Puis nous nous rassemblerons autour d'un pique-nique tiré des sacs, et compterons et trierons toutes ces trouvailles. L'objectif : contribuer à améliorer les connaissances scientifiques sur ces poissons. Déjà plus de 230 000 capsules ont été identifiées depuis 2009, de 10 espèces différentes (voir les résultats ici).

Inscrivez-vous aujourd'hui en appelant le CPIE au 05 46 47 61 85 : merci !

mardi 8 novembre 2016

Les luisettes vont mieux

A la mi-septembre, nous vous faisions part d'une nouvelle interdiction de pêche des coquillages fouisseurs sur la côte ouest d'Oléron et la côte sauvage, suite à une contamination par des micro-algues toxiques. L'Ifremer a constaté que le taux de toxines vient de redescendre sous le seuil d'alerte. En conséquence, cette pêche est à nouveau autorisée, et au final il n'y a plus sur le territoire d'interdiction temporaire en cours. 

Vous pouvez téléporter l'arrêté préfectoral en annexe ci-dessous, et bien sûr consulter notre page sur la réglementation de la pêche à pied, tenue à jour en permanence.

jeudi 2 juin 2016

Une année 2015 bien remplie...

Validé par notre Assemblée générale en avril, notre rapport annuel d'activité est disponible. 


Vous pouvez le récupérer et le consulter en cliquetant dans l'annexe ci-dessous !

vendredi 27 novembre 2015

Le stock de coques en question

Toute cette semaine, bénévoles et salariés se sont relayés sur les estrans sableux de Gatseau, Galon d'or et Boyardville. Armés de tamis, de cadres et d'outils de pêche, nous avons pu boucler ce programme en 4 journées : belle efficacité ! La dernière marée fut saluée ce matin par un temps doux, ensoleillé, agréable comme tout... 

Chacune des 5000 coques capturées (dont seulement 111 de plus de 3 cm, la maille réglementaire...) a été mesurée au dixième de millimètre, entrée en base informatique. Ces données vont maintenant être analysées et produire un état de nos gisements de coques. Les résultats prochainement sur ce site !

Cette évaluation méthodique est réalisée chaque année sur différents sites impliqués dans le projet national "LIFE + pêche à pied de loisir".

samedi 31 octobre 2015

Une grande marée studieuse

La maline d'octobre a été entièrement consacrée à l'étude de de l'estran rocheux par les bénévoles et salariés du CPIE. Objectif : mesurer de manière scientifique l'état des champs de blocs, pour savoir en fait si le travail de sensibilisation des pêcheurs de crabes porte ou non ses fruits en termes d'amélioration écologique. 

Ainsi, ce sont 45 blocs qui ont été méthodiquement examinés, sur 15 périmètres définis de 25 m² répartis sur 3 secteurs de l'Ile d'Oléron, dont la concession scientifique de Chassiron qui servira de modèle. Sur chaque pierre, nous avons déterminé et noté les espèces, le taux de recouvrement des éponges ou hydraires, le nombre de gibbules de 3 espèces, dénombré les vers calcaires, les balanes... 

L'occasion de passer de bonnes journées en plein air, mais aussi de faire des découvertes comme ce magnifique nudibranche, le Doris de Khrone (Felimida khroni).

Plus d'images sur notre page Facebook : ICI

dimanche 5 avril 2015

Nous sommes dans un Parc naturel marin

Ce 4 avril 2015 a été signé, par Mme la Ministre de l'environnement, le décret de création du Parc naturel marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des pertuis. 

La préparation de ce projet, entre 2009 et 2011, nous avait beaucoup mobilisés. S'en est suivie une période de tergiversations, mais voilà c'est fait ! Les prochaines étapes seront la mise en place du Conseil de gestion, puis d'une équipe, petite au début, qui sera sans doute basée à Marennes. Ensuite il faudra rédiger le plan de gestion, dans la concertation. Nous espérons participer à ce grand projet qui vise à maintenir ou récupérer la bonne qualité écologique de ce vaste périmètre, qualité qui détermine la bonne santé de toutes les activités. C'est le septième parc marin de France, mais le plus vaste: 6500 km².

dimanche 14 décembre 2014

100 000 capsules, et plus

Plus de 50 personnes, dont une dizaine d'enfants, ont participé ce 13 décembre à la grande récolte de capsules de raies que nous avons organisée autour de Marennes-Oléron. Chacun devait parcourir un tronçon de plage (2 km en moyenne, mais il faut zigzaguer !) le matin, puis presque tout le monde a pu converger vers le local du CPIE à La Brée pour mesurer l'effort collectif réalisé : 13 391 capsules ont été rassemblées.

Guy Landry, administrateur de l'APECS, avait apporté sa mallette pédagogique et a comblé les participants de ses explications précises sur la vie des raies, les menaces auxquelles elles font face, leurs particularités... Perçant ainsi tous les mystères de ces fameuses capsules.

Après un pique-nique convivial et sans déchets (nous avons pesé moins de 200 grammes pour 50 convives, sans qu'ils en soient prévenus d'ailleurs !), tout le monde a participé au tri méthodique des récoltes : comptages des capsules, en fonction des différentes espèces, examen des traces de prédation... Parmi les capsules, une contenait un bébé roussette bien vivant, que chacun a pu observer en transparence : une belle découverte pour petits et grands (petite vidéo à voir sur notre Facebook !)..

Sur la photo ci-dessous, outre le doigt, on distingue l'alevin déjà bien allongé, la tête (et ses petits yeux noirs) accolée à la boule de réserve vitelline encore consistante. Il lui reste des semaines avant d'éclore (nous l'avons remis en mer lundi).

Comme espéré, nous dépassons donc nettement la barre symbolique des 100 000 capsules étudiées sur Oléron, depuis le début de ce projet en 2009. Merci à tous les participants ! Pour plus d'informations sur ce programme de science participative, voyez notre page dédiée ici.

vendredi 14 novembre 2014

Objectif 100 000 capsules

Les capsules d’œufs de raies affluent actuellement sur la côte oléronaise ! Ces quinze derniers jours, près de 10 000 nous ont déjà été apportées... Bref : c'est la saison.

Pour participer et connaître les détails des opérations : consultez notre page spéciale "capsules"

Il y a de fortes chances pour que nous dépassions les 100 000 capsules récoltées d'ici la fin de l'hiver, peut-être même en 2014, et peut-être même lors de la grande journée "capsules" du 13 décembre prochain (à laquelle vous pourrez bientôt vous inscrire !). Bonnes récoltes à tous, et surtout bonnes balades.

- page 1 de 6