IODDE

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Pêche à pied

Fil des billets

lundi 28 novembre 2016

Grandes marées 2017

Voici les plus grands coefficients prévus l'année prochaine : 

  • Vendredi 1 janvier : 101
  • Dimanche 12 février : 100
  • Mardi 28 février : 102
  • Mercredi 01 mars : 101
  • Mercredi 29 mars : 109
  • Jeudi 27 avril : 110
  • Samedi 27 mai : 106
  • Dimanche 25 juin : 103
  • Lundi 24 juillet : 101
  • Mercredi 23 août : 101
  • Jeudi 21 septembre : 99
  • Samedi 7 octobre : 104
  • Dimanche 5 novembre : 106
  • Mardi 5 décembre : 107

Rien de très spectaculaire donc en 2017 !
Nous vous souhaitons de bonnes marées dans le respect de votre sécurité, de la réglementation et des bonnes pratiques !

vendredi 18 novembre 2016

Toxine lipophile, quand tu nous tiens...

Il y a dix jours, nous vous informions que les micro-algues incriminées étaient redescendues partout sous les seuils sanitaires, et qu'il n'y avait plus d'interdiction en cours sur la pêche à pied... Malheureusement cela n'a pas duré, voici le retour des toxines lipophiles : la pêche à pied des coquillages fouisseurs est interdite depuis aujourd'hui sur le site de la côte sauvage (carte ci-dessous). Les sites d'Oléron restent ouverts (pour le moment ?). 

Vous pouvez télécharger l'arrêté en annexe ci-dessous, et consulter notre page réglementation, toujours à jour !

mardi 8 novembre 2016

Les luisettes vont mieux

A la mi-septembre, nous vous faisions part d'une nouvelle interdiction de pêche des coquillages fouisseurs sur la côte ouest d'Oléron et la côte sauvage, suite à une contamination par des micro-algues toxiques. L'Ifremer a constaté que le taux de toxines vient de redescendre sous le seuil d'alerte. En conséquence, cette pêche est à nouveau autorisée, et au final il n'y a plus sur le territoire d'interdiction temporaire en cours. 

Vous pouvez téléporter l'arrêté préfectoral en annexe ci-dessous, et bien sûr consulter notre page sur la réglementation de la pêche à pied, tenue à jour en permanence.

vendredi 16 septembre 2016

Et Re ! Interdiction de pêche pour les tellines

Après deux épisodes au printemps, les algues contenant des toxines lipophiles sont de retour sur la côte ouest d'Oléron et la côte sauvage : la pêche à pied des coquillages fouisseurs y est interdite depuis ce jour. Ceci concerne essentiellement la pêche des "tellines" (flions en français, luisettes en patois, Donax en latin !). 

Vous trouverez l'arrêté en annexe ci-dessous.

Pêcheurs à pied, en cette grande marée, soyez prudents et respectueux de la réglementation !

vendredi 29 juillet 2016

Fin d'interdiction pour les coquillages fouisseurs

L'arrêté préfectoral est paru ce 29 juillet : l'interdiction de pêcher les coquillages fouisseurs de la côte sauvage et de l'ouest d'Oléron (Vertbois, Giraudière) est levée. C'était la dernière interdiction temporaire en cours. Autrement dit : il n'y a plus actuellement d'interdiction sanitaire pour la pêche à pied.

Néanmoins nous vous rappelons que certaines zones sont interdites en permanence (réserve naturelle, chenaux des ports, concessions maritimes). Référez-vous à notre page sur la réglementation, toujours à jour !

vendredi 17 juin 2016

Fin d'interdiction pour les fouisseurs du bassin

Les choses s'améliorent un peu dans le bassin de Marennes-Oléron : l'arrêté préfectoral du jour (disponible en annexe ci-dessous) permet à nouveau la pêche des coquillages fouisseurs dans le bassin ("zone 80"). La pêche des moules reste pour le moment interdite dans ce même secteur. 

Les choses évoluent vite, au fil des relevés sanitaires : pour être au courant au fur et à mesure, consultez notre page dédiée à la réglementation, que nous mettons à jour en permanence !

vendredi 10 juin 2016

Moules et fouisseurs interdits à la pêche dans le bassin

Un nouvel arrêté préfectoral interdit maintenant la pêche des moules et des coquillages fouisseurs (palourdes, coques, couteaux etc.) dans un grande partie du bassin de Marennes-Oléron (voir carte). Cette fois il s'agit encore de la toxine lipophile qui est véhiculée par des micro-algues, décelées en trop forte abondance sur cette zone. 

Pêcheurs à pied, respectez cette réglementation temporaire. Vous pouvez consulter l'arrêté dans l'annexe ci-dessous, et bien sûr vous tenir au courant de la réglementation sur notre page dédiée.

jeudi 9 juin 2016

Contamination à Ronce-les-bains / Barat

Un arrêté préfectoral est paru aujourd'hui : la pêche des coquillages fouisseurs (coques, palourdes etc.) est interdite sur la zone de Ronce / Barat, suite à une contamination par bactéries. Plus d'informations dans l'arrêté (en annexe ci-dessous) et sur notre page dédiée à la réglementation ici.

jeudi 2 juin 2016

Une année 2015 bien remplie...

Validé par notre Assemblée générale en avril, notre rapport annuel d'activité est disponible. 


Vous pouvez le récupérer et le consulter en cliquetant dans l'annexe ci-dessous !

vendredi 6 mai 2016

Comment grandissent les crabes

A la faveur de cette grande marée, nous avons pu constater que de nombreuses étrilles étaient en train de muer. On peut le constater en les attrapant, car elles sont toutes molles. Dans ce cas, inutile de la pêcher car elle est pleine d'eau : mieux vaut la relâcher, très délicatement. 

Avant d'abandonner son ancienne carapace, le crabe va utiliser toute sa chair et son énergie pour fabriquer sa nouvelle tunique. L'ancienne (dure) va s'ouvrir à l'arrière et le crabe, en reculant, va la quitter méthodiquement, si bien que la mue, vide, va garder sa forme. Mais il n'y a plus rien à l'intérieur : le crustacé est à côté. Sa mollesse lui permet de se gonfler d'eau de mer et donc de prendre du volume. Puis, une fois agrandi, il va attendre bien sagement sous un rocher, quelques jours, pour  que sa nouvelle peau se durcisse et lui permette à nouveau de se défendre et de se nourrir. 

Sur la photo ci-dessus, on voit bien la différence de taille entre la vieille carapace (à droite) et le crabe juste sorti (à gauche). Spectaculaire !

- page 1 de 11