IODDE

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Pêche à pied

Fil des billets

mardi 1 avril 2014

Les homards reviennent ?

Les grandes marées de cette fin mars nous ont réservé quelques surprises ! Aujourd'hui nous étions sur l'estran rocheux de La Brée pour étudier un champ de blocs (configuration, caractéristiques des roches, couverture algale, etc.). Mais un cri de joie a interrompu cette séance scientifique : attiré par des mouvements inhabituels, un collègue venait de découvrir un beau homard (1,5 kg environ !), en bout d'estran, entre la banche et un rocher. Toute l'équipe s'est mise à chercher aux alentours bien sûr. Résultat : 12 homards maillés ont été découverts sur quelques dizaines de mètres carrés, et une bonne vingtaine de plus petits qui sont restés bien sûr en place. Un coup de fil au bureau, et les grandes gamelles étaient déjà sur le gaz pour accueillir les collègues !


Pour nous, qui connaissons quand même assez bien les estrans, sans se vanter, ce fut une sacré surprise. D'où viennent ces crustacés ? De Ré suite aux largages récents ? Du large, poussés à s'abriter derrière Oléron par les tempêtes de l'hiver ? En train de faire du tourisme ? De recoloniser Oléron ?
Malheureusement ils n'étaient présents qu'en limite d'estran, un secteur qui ne découvre qu'à partir de 100 ou 105 de coefficient... Prochaine fenêtre : au mois d'août ! D'ici-là, patience, et pour le moment, digestion.

vendredi 28 février 2014

Grande marée, boulettes et comptage national

Ce dimanche 2 mars, beaucoup attendent le très fort coefficient de marée : 115. C'est aussi la date choisie par l'ensemble des acteurs de la pêche à pied récréative des côtes françaises pour effectuer un grand comptage simultané des pratiquants, pour la troisième fois à cette échelle. Ces comptages permettent de mieux connaître l'activité et de proposer des solutions bien dimensionnées. Les résultats seront bientôt publiés sur ce blog. Merci encore aux centaines de bénévoles qui se mobilisent dimanche.

Mais le contexte est particulièrement difficile cette semaine. Depuis quelques jours, des boulettes d'hydrocarbures sont arrivées, en quantités non négligeables, sur la façade atlantique. Oléron n'est pas épargnée, à tel point que les communes de Saint-Georges, Saint-Pierre et Dolus ont interdit leurs plages occidentales, y compris l'estran et donc la pêche à pied.

Face à cette triste situation, nous sommes nombreux à avoir envie de récolter déchets et boulettes. Mais attention, ces produits sont très malsains : n'intervenez pas sans être équipés (gants adéquats et combinaisons jetables) et un minimum formés. De telles opérations demandent de l'organisation pour bien trier et éliminer ensuite les différents déchets, pétrole, plastiques... En même temps, le recensement des oiseaux échoués se poursuit et là aussi il faut un peu de méthode : prise de photos pour la confirmation de l'espèce, marquage en nouant une ficelle à la patte, envoi des données à la LPO 17. Les oiseaux vivants et fatigués doivent être acheminés au Marais aux oiseaux à Dolus.

Vous pouvez vous renseigner en mairies ou auprès de la Communauté de communes (05 46 47 24 68). 

En attendant que nos côtes retrouvent un aspect plus réjouissant, soyez prudents.

jeudi 5 décembre 2013

Bulletin d'actualités N° 15

En ce 5 décembre, journée mondiale du Bénévolat, nous avons une belle pensée pour tous ceux qui s'investissent, une heure par-ci par-là, ou tous les jours à nos côtés pour fonder, gérer, animer notre association depuis bientôt 10 ans !

C'est cet engagement qui nous permet d'avancer. Nous vous invitons à lire notre nouvelle feuille d'actualités (en cliquant l'annexe ci-dessous !). Vous y trouverez des nouvelles des actions accomplies ou en cours, et nous l'espérons, une bonne motivation pour poursuivre votre soutien ou rejoindre notre action. Un grand merci à tous les bénévoles !

samedi 12 octobre 2013

Les grandes marées en 2014

Les calendriers de marées 2014 commencent à sortir...

Voici les plus grands coefficients prévus en 2014 :
  • Vendredi 3 janvier : 108
  • Samedi 1er février : 114
  • Dimanche 2 mars : 115
  • Lundi 31 mars : 109
  • Mardi 29 avril : 99
  • Vendredi 16 mai : 97
  • Samedi 14 juin : 100
  • Lundi 14 juillet : 107
  • Mardi 12 août : 113
  • Mercredi 10 septembre : 115
  • Mercredi 8 octobre : 109
  • vendredi 7 novembre : 101
  • Mercredi 24 décembre : 99

Après une année 2013 assez originale (peu de gros coefficients), nous retrouvons un fonctionnement marqué sur les équinoxes avec deux fois 115, en mars et septembre. A noter encore de forts coefficients en plein été, lors du weekend du 14 juillet et mi-août, qui promettent encore des records de fréquentation...

Pêcheurs à pied, soyez respectueux du milieu et de la réglementation... Bonne année à vous !

lundi 16 septembre 2013

Les lauriers nationaux 2013 de la Fondation de France sont attribués... Au CPIE Marennes-Oléron

Ce lundi 16 septembre, notre association vient de vivre un nouveau grand moment : la remise à Paris des Lauriers nationaux de la Fondation de France.

Cette grande fondation nous aide depuis deux ans à déployer sur les côtes nationales notre action locale sur la pêche à pied récréative. Ce soutien nous honore et a permis à nos équipes, en toute complicité avec nos amis bretons de VivArmor Nature, de rencontrer près de 200 personnes représentant des organismes très variés du littoral français,  concernés par la question. Nous avons pu rédiger un cahier méthodologique complet qui est à leur disposition pour agir chez eux. Auprès de l'Agence des aires marines protégées et du Conservatoire du littoral, nous avons animé un comité de pilotage national (3 ministères, l'Ifremer, les pêcheurs professionnels, les pêcheurs de loisirs, les gestionnaires). Tout ce travail a abouti en juin à la validation par l'Europe du projet LIFE + "Gestion durable de la pêche à pied récréative", qui concernera une grande partie des littoraux métropolitains.Ce programme européen apportera 3,9 millions d'euros sur 4 ans pour des actions de préservation de cette activité.

Le jury de la Fondation de France a souhaité saluer le déploiement de cette action. Elle nous a accordé aujourd'hui cette distinction qui continue de nous encourager de plus belle. Un grand merci à cette fondation, à ses donateurs, à ses services d'une compétence très agréable. Et bien sûr, bravo à l'ensemble des salariés et bénévoles qui se sont investis sur cette idée depuis le début de notre modeste association. Modeste, mais avec des lauriers !

dimanche 25 août 2013

Bravo aux pêcheurs engagés !

Deux grandes marées, exceptionnellement fortes cet été, nous ont permis de sensibiliser de nombreux pêcheurs à pied sur les estrans d'Oléron. Merci à tous les bénévoles qui ont mis la main à la pâte ! Les résultats sont très encourageants. La marée d'août a confirmé les observations de juillet : les pêcheurs de crabes renversent beaucoup moins de roches qu'auparavant. Sur les 200 personnes observées en ce 23 juillet à Saint-Denis, seules 6 avaient encore ce maudit comportement, par moments. Nous sommes bien sûr allés les voir en priorité. Après notre passage, nous avons pu contrôler (grâce à des bénévoles cachés sur le terrain !) qu'ils cessaient de mettre les pierres à l'envers. Et même, certains s'empressaient après notre départ de remettre bien en ordre les rochers qu'ils avaient déplacés avant !

6 personnes sur 200, cela fait du 3 %. C'est très peu, surtout si l'on compare aux chiffres d'il y a 5 ans, de l'ordre de 40 %. Le travail de sensibilisation, menés par différents acteurs locaux, et les pêcheurs eux-mêmes, porte ses fruits ! Et l'estran s'en porte mieux, cela se voit. Et qui dit meilleur estran, dit aussi meilleures pêches : tout le monde est gagnant.

Cet été, sous la houlette de Romain Patrux, doctorant en psychologie auprès de l'Union nationale des CPIE, nous avons expérimenté une technique de sensibilisation plus engageante que d’habitude. Nous avons demandé aux pêcheurs volontaires de se faire photographier avec un écriteau. Trois messages, à l'adresse des autres pêcheurs, étaient disponibles : "Je laisse les rochers dans le bon sens", "Je laisse les crabes qui portent des œufs", ou "Je limite ma récolte à ce qui sera mangé". Trois messages, trois comportements de bonnes pratiques que les pêcheurs ont à cœur d'appliquer sur le terrain. Nous analyserons bientôt les effets qu'aura eu cette innovation sur les pêcheurs. Premier résultat : une superbe collection de photos de pêcheurs engagés, qui ont tous fière allure. Merci à eux de s'être prêtés au jeu.

Vous pouvez les admirer de plus près en ouvrant le document joint, dans l'annexe ci-dessous.

dimanche 28 juillet 2013

Une marée encourageante

Ces 23 et 24 juillet, à la faveur de forts coefficients de marée, bénévoles et salariés se sont mobilisés pour aller à la rencontre des pêcheurs à pied. Au menu des échanges, nous avons surtout insisté sur la nouvelle réglementation de la pêche des étrilles, mais aussi sur le renversement des rochers. Nous l'avions prouvé grâce à la thèse de Mathieu Le Duigou, cette pratique est très destructrice de l'estran. 

Au bilan, c'est plutôt une bonne surprise : il semble que les pêcheurs qui renversent les roches soient devenus bien moins nombreux qu'il y a encore quelques années. Nous avons parfois eu du mal à en repérer, alors même que nous les recherchions pour les sensibiliser. Visuellement, le rocher semble aussi mieux se porter, en tous cas à La Brée-les-bains : les roches "blanches" sont plus rares et l'impression générale est plutôt agréable.

Ces observations restent à confirmer de manière plus statistique, ce que nous ferons bientôt. Néanmoins, c'est un encouragement pour tous les pêcheurs à pied. En effet, un bel estran est la condition essentielle pour attirer les étrilles, et donc pour de bonnes pêches ! Restent encore quelques irréductibles "renverseurs" pour lesquels nous allons encore multiplier les actions d'information, sur le terrain. D'autres forts coefficients sont attendus pour la semaine du 22 août...

samedi 20 avril 2013

Grande marée de sensibilisation le 27 avril

Samedi 27 avril, les conditions seront réunies pour de bonnes parties de pêche à pied. Traditionnellement, ces grandes marées de printemps sont l'occasion pour nous d'aller à la rencontre des pêcheurs. Cette année, en particulier, nous mettrons l'accent sur les nouvelles réglementations, en particulier celle de l'étrille (qui doit désormais avoir atteint au minimum la largeur de 6.5 cm pour être récoltée).

C'est donc dans le nord d'Oléron que nous déploierons nos équipes de salariés et de bénévoles, sur l'estran rocheux, propice à la recherche des crabes.
Vous pouvez nous aider : plus nous sommes nombreux, plus nous sommes efficaces et pouvons sensibiliser de pêcheurs. Une petite formation vous sera bien sûr proposée en début de séance, et vous pourrez être accompagné(e) d'un "binôme" plus expérimenté. Pour faire partie de cette nouvelle aventure de terrain, prenez contact ! Merci.

jeudi 13 décembre 2012

Idée-cadeau : la biodiversité de Chassiron

La Société de sciences naturelles de Charente-Maritime vient d'éditer un livre dédié à la biodiversité des estrans de Chassiron.

Très accessible, car constitué presque exclusivement de magnifiques photos sur une centaine de pages, l'ouvrage permet de se plonger dans un univers original et foisonnant. L'auteur des photographies, Thierry Guyot, est ingénieur de recherches à l'Université de La Rochelle. Il a participé assidûment aux différentes marées de terrain, liées notamment aux thèses de Mathieu Le Duigou et de Richard Coz.

L'ouvrage contient tout de même quelques textes, concis et éclairants, principalement de Jacques Pigeot, Président de IODDE / CPIE Marennes-Oléron, à l'origine du projet de concession scientifique de Chassiron, et de Pierre Miramand, Président de la Société de sciences naturelles de Charente-Maritime. Les espèces sont identifiées par des spécialistes, aucun risque d'approximation !

Pour vous procurer ce livre, qui coûte 20 €, plusieurs solutions se présentent : il est en vente au Musée de l'Ile d'Oléron, place Gambetta à Saint-Pierre. Il est aussi en vente à la librairie du Château d'Oléron. Si vous habitez plus loin ou que vous préférez l'Internet : adressez-vous à la Société de Sciences naturelles : http://www.societesciences17.org / museum.biblio@ville-larochelle.fr.

Attention : si vous n'êtes pas encore amoureux de la biodiversité des estrans, vous allez le devenir !

En annexe ci-dessous : une petite fiche de présentation du livre et de la Société de sciences naturelles

mardi 6 novembre 2012

Nouvel arrêté / pêche de loisir

Ce matin, au journal officiel, est paru un arrêtéministériel daté du 26 octobre et modifiant les tailles réglementaires pour les espèces pêchées. Vous pouvez télécharger et lire cet arrêté en cliquant sur l'annexe, ci-dessous.

Pour la pêche à pied dans la région, les modifications sont les suivantes :

- La maille de la coque repasse à 3 cm (elle était à 2,7 depuis 2008, mais il semble que l'expérience ne soit pas concluante...).

- La maille de la palourde japonaise repasse à 4 cm, comme la palourde européenne (la japonaise était à 3,5, ce qui était plus logique en soi, mais difficile à appliquer compte tenu des difficultés pour distinguer les deux espèces).

- Grande nouveauté : l'étrille a de nouveau une maille : 6,5 cm. En lisant l'arrêté, on s'aperçoit qu'il n'est pas précisé comment il faut la mesurer... Nous supposons que c'est en largeur de la carapace, au plus large entre les épines latérales (sans inclure ces épines). Cela revient à peu près au même que l'ancienne maille, disparue ces dernières années, qui était à 5 cm en longueur. L'autre souci c'est que le nom latin utilisé n'est pas le bon...

Les autres tailles réglementaires semblent inchangées.
Nous allons continuer à analyser ce décret et bien sûr faire ce que nous pouvons pour modifier les différents documents de sensibilisation...

A noter que les tailles pour certains poissons sont également modifiées (notamment le bar qui passe à 42 cm).

Retrouvez la réglementation complète sur notre page " réglementation de la pêche à pied"

- page 1 de 8