IODDE

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Pêche à pied

Fil des billets

mardi 24 mai 2016

Fin d'interdiction de pêche aux fouisseurs Oléron

Après une vingtaine de jours d'interdiction, la pêche des flions ("luisettes"; "tellines") est à nouveau autorisée. Depuis le 4 mai, des analyses d'Ifremer avaient détecté de trop fortes concentration de micoralgues toxiques dans les coquillages. Tout est donc rentré dans l'ordre sur Oléron. L'interdiction persiste sur la côte sauvage encore quelques jours probablement. 

L'arrêté de levée d'interdiction est disponible dans l'annexe ci-dessous.

Rappel : pour toute information (à jour) sur la réglementation, suivez notre page ici

vendredi 6 mai 2016

Comment grandissent les crabes

A la faveur de cette grande marée, nous avons pu constater que de nombreuses étrilles étaient en train de muer. On peut le constater en les attrapant, car elles sont toutes molles. Dans ce cas, inutile de la pêcher car elle est pleine d'eau : mieux vaut la relâcher, très délicatement. 

Avant d'abandonner son ancienne carapace, le crabe va utiliser toute sa chair et son énergie pour fabriquer sa nouvelle tunique. L'ancienne (dure) va s'ouvrir à l'arrière et le crabe, en reculant, va la quitter méthodiquement, si bien que la mue, vide, va garder sa forme. Mais il n'y a plus rien à l'intérieur : le crustacé est à côté. Sa mollesse lui permet de se gonfler d'eau de mer et donc de prendre du volume. Puis, une fois agrandi, il va attendre bien sagement sous un rocher, quelques jours, pour  que sa nouvelle peau se durcisse et lui permette à nouveau de se défendre et de se nourrir. 

Sur la photo ci-dessus, on voit bien la différence de taille entre la vieille carapace (à droite) et le crabe juste sorti (à gauche). Spectaculaire !

jeudi 5 mai 2016

La pêche des tellines (flions) interdite

Le printemps arrivant, certaines micro-algues toxiques se développent en mer ; le réseau de surveillance de l'Ifremer a détecté un important taux de toxines lipophiles, liées à des microalgues, dans le milieu sur la côte ouest d'Oléron. La pêche des coquillages fouisseurs y est interdite à partir de ce jour. Sur ces grandes plages (Vertbois, la Giraudière, Saint-Trojan ouest), l'espèce concernée est le flion (de son nom local la luisette, de son nom commercial la telline). 

Comme l'an passé, il faudra donc patienter quelques semaines probablement... Attention pour les aventuriers : cette toxine est assez dangereuse et ne disparaît pas à la cuisson !

Vous pouvez télécharger l'arrêté préfectoral en cliquetant l'annexe ci-dessous, et consulter notre page complète sur la réglementation de la pêche à pied

vendredi 8 avril 2016

Pêche à pied : la réglementation

En ces jours de grands coefficients, nous vous rappelons que la réglementation en vigueur pour la Charente-Maritime est disponible sur ce même site ICI.

Vous y trouverez également quelques conseils de bonnes pratiques. Les offices de tourisme ont été livrés en réglettes, n'hésitez pas à vous la procurer.

Une pêche respectueuse est la seule garantie pour pouvoir profiter longtemps de ce bonheur. Bonnes marées à vous.

vendredi 27 novembre 2015

Le stock de coques en question

Toute cette semaine, bénévoles et salariés se sont relayés sur les estrans sableux de Gatseau, Galon d'or et Boyardville. Armés de tamis, de cadres et d'outils de pêche, nous avons pu boucler ce programme en 4 journées : belle efficacité ! La dernière marée fut saluée ce matin par un temps doux, ensoleillé, agréable comme tout... 

Chacune des 5000 coques capturées (dont seulement 111 de plus de 3 cm, la maille réglementaire...) a été mesurée au dixième de millimètre, entrée en base informatique. Ces données vont maintenant être analysées et produire un état de nos gisements de coques. Les résultats prochainement sur ce site !

Cette évaluation méthodique est réalisée chaque année sur différents sites impliqués dans le projet national "LIFE + pêche à pied de loisir".

mercredi 25 novembre 2015

Levée d'interdiction à Bourcefranc

Ce sera l'une des interdictions les plus brèves de l'époque moderne : la pêche des fouisseurs, interdite à Bourcefranc depuis le 17 novembre, vient d'être levée ce jour, soit juste une semaine après. La qualité de l'eau s'est donc rapidement améliorée, tant mieux.

Il n'en reste pas moins que les palourdes sont bonnes à pêcher (en qualité de chair) à partir de la fin du printemps... La patience est donc tout de même de bon aloi !

Restent 2 interdictions en cours en Charente-Maritime pour les non-fouisseurs cette fois (huîtres, pétoncles...) sur l'île de Ré : la pointe du Grouin et La Flotte-en-Ré. A suivre !

samedi 31 octobre 2015

Une grande marée studieuse

La maline d'octobre a été entièrement consacrée à l'étude de de l'estran rocheux par les bénévoles et salariés du CPIE. Objectif : mesurer de manière scientifique l'état des champs de blocs, pour savoir en fait si le travail de sensibilisation des pêcheurs de crabes porte ou non ses fruits en termes d'amélioration écologique. 

Ainsi, ce sont 45 blocs qui ont été méthodiquement examinés, sur 15 périmètres définis de 25 m² répartis sur 3 secteurs de l'Ile d'Oléron, dont la concession scientifique de Chassiron qui servira de modèle. Sur chaque pierre, nous avons déterminé et noté les espèces, le taux de recouvrement des éponges ou hydraires, le nombre de gibbules de 3 espèces, dénombré les vers calcaires, les balanes... 

L'occasion de passer de bonnes journées en plein air, mais aussi de faire des découvertes comme ce magnifique nudibranche, le Doris de Khrone (Felimida khroni).

Plus d'images sur notre page Facebook : ICI

mardi 27 octobre 2015

les grandes marées en 2016

L'annuaire 2016 des marées vient de sortir... Voici les plus forts coefficients prévus :

  • Mercredi 10 février : 108
  • jeudi 10 mars : 116
  • Vendredi 8 avril : 118
  • Samedi 7 mai : 113
  • Dimanche 5 juin : 103
  • Samedi 20 août :103
  • Dimanche 18 septembre : 111
  • Lundi 17 octobre : 114
  • Mardi 15 novembre : 112
  • Jeudi 15 décembre : 105
Il y en aura donc pour tous les goûts en 2016 : marées d'hiver, d'été, en semaine, en weekends... 
Pêcheurs à pied, soyez respectueux du milieu et de la réglementation ; bonnes marées à vous.

dimanche 2 août 2015

Des contrôles pédagogiques pour les pêcheurs à pied

Aujourd'hui dimanche 2 août, comme prévu, une forte affluence a été constatée sur les estrans charentais : un fort coefficient, un beau soleil, les vacances et tout ce qu'il fallait pour profiter de la marée basse ! C'est aussi la journée choisie par la Préfecture pour mettre en place une vaste opération de sensibilisation des pêcheurs à pied : l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), la Gendarmerie maritime et l'unité littorale de la DDTM (Affaires maritimes), étaient de faction sur de nombreux estrans. 

L'objectif de ce déploiement était cette fois de faire de la pédagogie. Armés (entre autres !) de la réglette LIFE, les agents ont ainsi rencontré de nombreux pêcheurs, souvent surpris, parfois inquiets, mais avec bienveillance. Etant nous-mêmes sur le terrain pour le comptage général, nous avons pu échanger avec les autorités et les pêcheurs. Même si quelques kilos de coquillages trop petits ont dû être relâchés, l'opération n'a pas donné lieu (en tous cas sur Oléron) à des verbalisations. Rappelons que les infractions à la pêche à pied sont des délits et que cela peut mener assez loin. Une raison de plus (avec la préservation du milieu) pour respecter la réglementation, disponible ici, et dans tous les offices de tourisme.

vendredi 31 juillet 2015

Découvrez les crabes

La grande marée arrive ce weekend, avec la possibilité d'aller observer une nature originale et foisonnante : celle des estrans, des espaces qui se découvrent à marée basse et qui abritent environ 1000 espèces (visibles à l’œil nu). Pour les petits et grands, l'observation d'un crabe fait toujours plaisir. Si les pêcheurs aguerris s'adonnent à la pêche des étrilles, on peut aussi très bien profiter de la marée pour juste découvrir... Avantage : on est sûr de réussir !

Pour vous aider, nous avons édité un petit guide pratique qui décrit l'ensemble des espèces de crabes présentes dans la région, depuis la célèbre tourteau au petit crabe des moules, en passant par les espèces que l'on voit à chaque sortie : le crabe marbré, le crabe enragé, le xanthe... Ces livrets résistent au terrain et sont disponibles pour seulement 3 € dans la plupart des librairies, points presse et offices de tourisme de Marennes-Oléron. 

Profitez bien de nos beaux estrans et laissez-les en bon état en ne renversant pas les roches et en respectant la réglementation (disponible ici !). Pour votre sécurité : on ne va pas pieds nus sur l'estran (ça glisse, ça coupe !) et attention aux horaires : le calendrier des marées vous donne l'heure de basse mer, c'est à dire aussi le moment où elle commence à remonter... Mieux vaut y aller 1 ou 2 heures avant cet horaire pour profiter tranquillement de la sortie.

- page 1 de 10